Le lifting du cou et du visage ou cervico-facial

Le lifting cervico-facial est la correction chirurgicale du vieillissement au niveau du cou et du visage depuis la région des tempes jusqu’à la région des bajoues et du cou. Le lifting du visage peut être envisagé à partir de 40 ou 45 ans. Un lifting du visage et du cou peut être associé à une chirurgie esthétique des paupières ou à de la médecine esthétique (peeling TCA, traitement des rides par acide hyaluronique, injections de toxine botulique-"Botox").

La consultation avant l'opération

Les motivations et les demandes du patient seront analysées lors de cette consultation. On étudiera attentivement le visage et le cou, ainsi que des photos du patient, prises lorsqu'il avait entre 20 et 30 ans. Le lifting cervico-facial permettra de traiter l’affaissement et le relâchement de la peau et des muscles du visage (tempes et sourcils, joues, bajoues, ovale du visage) et du cou.

L'opération pour un lifting cervico-facial

Les incisions cutanées du lifting cervico-facial sont cachées pour l’essentiel dans les cheveux (au niveau des tempes et de la nuque) et autour de l’oreille.
A partir des incisions, un décollement est fait sous la peau ; son étendue dépend de l’importance du relâchement des tissus.
On procède ensuite à la remise en tension du plan musculaire, afin de corriger l’affaissement, tout en conservant les expressions du visage.
En cas de surcharge graisseuse localisée, une liposuccion est effectuée dans le même temps opératoire : elle peut agir sur le cou, le menton et les bajoues.
La peau est alors redrapée naturellement, l’excédent cutané supprimé. Les sutures du lifting cervico-facial sont réalisées sans tension.
Si le visage est émacié, cet aspect peut être corrigé dans le même temps par ré-injection de graisse autologue (lipostructure).

Que se passe-t-il après l'opération ?

La sortie après un lifting facial intervient en général le lendemain de l’intervention. Les premiers jours, il faut se reposer au maximum et éviter tout effort violent. Au cours de ces premiers jours, l’opéré ne doit pas s’inquiéter de petites ecchymoses et d’œdèmes qui disparaissent dans les 2 semaines. Schématiquement, pour les intimes, on est présentable au septième jour, mais, vis à vis des personnes dont on veut qu’elles ignorent l’opération, il est nécessaire de prévoir 2 semaines après le lifting.

Le résultat

Grâce aux progrès accomplis et à une grande minutie technique, on obtient le plus souvent avec un lifting cervico-facial un effet de rajeunissement appréciable, qui reste très naturel : le visage n’a pas un aspect " chirurgical " et a retrouvé les traits qui étaient les siens huit ou douze ans auparavant, ce qui donne globalement un aspect reposé, détendu et rafraîchi. Cette amélioration physique s’accompagne en règle générale d’un mieux être psychologique. A long terme, le lifting du visage et du cou a permis de lutter contre les outrages du temps, mais le vieillissement continue à faire son œuvre et l’on peut éventuellement envisager une nouvelle intervention à type de lifting au bout d’une dizaine d’années.

Les complications envisageables

Les suites opératoires sont en général simples après un lifting cervico-facial réalisé dans les règles, et les vraies complications sont rares. En choisissant un Chirurgien Qualifié Spécialiste en Chirurgie Plastique et Esthétique par le Conseil National de l’Ordre des Médecins et Diplômé du D.E.S.C. de Chirurgie Plastique et Esthétique vous limitez au maximum ces risques.

Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à visiter la page FAQ du lifting du visage.

Le lifting cervico-facial en photos