Abdominoplastie, quelles techniques pour la Chirurgie Esthétique du ventre ?

On rencontre trois facteurs qui rompent l'harmonie de la silhouette à ce niveau : un excès de peau, une surcharge de graisse et/ou un écartement des muscles abdominaux au niveau de la ligne verticale médiane autour de l'ombilic (diastasis). Les femmes et les hommes sont concernés par ce vieillissement qui est souvent très mal accepté.

LIPOASPIRATION ET BODYLIFT

La lipoaspiration existe depuis près de 30 ans. Elle est devenue l'intervention la plus réalisée en chirurgie esthétique en raison de ses excellents résultats et du faible risque de complications. Mais la lipoaspiration est en réalité comme tout outil puissant délicat à utiliser. S'il est facile de réaliser une lipoaspiration, obtenir un bon résultat nécessite de respecter des règles techniques et d'intervenir avec un souci constant d'harmonie. Il ne faut pas simplement enlever de la graisse en excès mais resculpter une silhouette qui est une succession de courbes harmonieuses disposées dans les 3 dimensions.

La lipoaspiration reste grâce à des raffinements techniques récents la technique de référence pour la restauration de silhouette au niveau de l'abdomen. L'utilisation de canules plus fines mais plus efficaces associée à un travail circonférentiel permet d'obtenir un résultat harmonieux en assurant une rétraction cutanée centripète.
Cependant il est parfois nécessaire d'effectuer une plastie abdominale en cas de laxité cutanée importante ou s'il existe une faiblesse musculaire associée. Cette intervention permet de supprimer la peau vieillie située entre l'ombilic et les poils du pubis. Les nouvelles techniques associent dans le même temps une lipoaspiration qui permet de diminuer la taille des cicatrices et de rendre les suites opératoires beaucoup plus simples qu'auparavant. La peau située entre l'ombilic et le thorax est liftée comme un rideau de théâtre vers la région du pubis. On réalise une fenêtre dans cette peau abaissée pour extérioriser l'ombilic qui retrouve ainsi sa place initiale. Au final il existe une cicatrice située juste au-dessus des poils du pubis semblable à celle d'une césarienne horizontale qui sera donc discrète car dissimulable dans les sous-vêtements.

La plastie abdominale nécessite entre une heure et deux heures trente d'intervention en moyenne suivant les gestes envisagés et la morphologie du patient. Elle est réalisée sous anesthésie générale et nécessite une à deux nuits d'hospitalisation.
Le bodylift ou dermolipectomie abdominale totale circulaire est une intervention plus importante permettant de traiter au cours d'une seule intervention toute la région de la ceinture. La cicatrice du bodylift sera ainsi circonférentielle mais discrète car située sous la partie supérieure du bikini. Très peu de chirurgiens plasticiens réalisent en France le bodylift notamment en raison de la durée de cette intervention (4 à 5 heures en moyenne).

LE BODYLIFT PERMET UNE TRIPLE CORRECTION EN UN SEUL TEMPS :

ANTÉRIEURE : abdominale et pubienne
LATÉRALE : face externe des cuisses, hanches et culotte de cheval
POSTÉRIEURE : lifting fessier et dorsal

Cette chirurgie s'est beaucoup développée récemment, notamment aux États-Unis, pour restaurer la silhouette des patients ayant maigri mais aussi pour la correction du relâchement cutané lié au vieillissement. Cette intervention est aujourd'hui bien codifiée et permet une amélioration harmonieuse et circonférentielle des patients notamment au niveau des fesses et des cuisses.

Le but de la chirurgie esthétique n'est pas de supprimer les kilos excédentaires mais de redessiner la silhouette une fois la perte de poids obtenue. La prise en charge des patients en surpoids est avant tout globale. Même si l'intervention de chirurgie plastique aura un impact considérable sur le mieux-être du patient elle ne constitue qu'un temps du traitement. La perte de poids préalable à la chirurgie plastique peut être obtenue par un régime seul ou à l'aide de la chirurgie bariatrique (gastroplastie, by-pass ou sleevegastrectomy). Les suites opératoires peuvent présenter des ecchymoses (bleus) qui mettront entre 10 à 15 jours pour disparaître. L'œdème disparaîtra dans sa majeure partie également au cours des 2 à 3 premières semaines qui représentent la durée moyenne d'arrêt de travail pour une plastie abdominale. La cicatrice commencera à blanchir au cours du deuxième mois et se stabilisera au cours de la première année. Il faudra enfin continuer le contrôle du poids afin d'obtenir un résultat optimal.

L'intervention sera considérée par la sécurité sociale comme étant de la chirurgie réparatrice et non de la chirurgie esthétique en fonction de critères très stricts. Si l'examen retrouve un tablier abdominal recouvrant tout le pubis, le chirurgien pourra remplir un formulaire qui permettra au patient d'être examiné par un médecin-conseil de l'assurance-maladie qui sera seul juge du caractère réparateur ou esthétique de l'intervention.
Si l'intervention est considérée comme étant un acte de chirurgie esthétique, elle ne sera pas prise en charge par la sécurité sociale. Tous les frais seront à la charge du patient. La restauration de la silhouette améliore considérablement le psychisme des patients. Retrouver une apparence harmonieuse permet d'améliorer la confiance en soi ce qui se traduit par une amélioration de la qualité de vie aussi bien au niveau professionnel que personnelle. La chirurgie de la silhouette lorsqu'elle est réalisée dans les bonnes conditions devient alors une véritable chirurgie du « mieux-être ».

Article publié dans le N°1 de www.anti-age-magazine.com

Article original