Le bodylift : chirurgie esthétique de la silhouette post amaigrissement

Quand envisager l'opération de bodylift ?

Idéalement il faut envisager une opération de chirurgie esthétique de la silhouette après avoir traiter l’obésité ou le surpoids. L’amaigrissement peut être obtenue par un régime seul ou à l’aide de la chirurgie bariatrique (gastroplastie, by-pass ou sleeve-gastrectomy). Un médecin nutritionniste pourra également aider à améliorer les habitudes alimentaires afin d’obtenir un IMC ou BMI stable et inférieur à 30 en pré-opératoire.
IMC = poids / (taille X taille). Ainsi une patiente de 80 kilos pour 1m65 aura un IMC de 80 / (1,65 X 1,65) = 29

Une fois le poids stabilisé, la chirurgie esthétique de la silhouette supprimera les excès de peau et de graisse résiduels qui peuvent devenir gênants au niveau de l’abdomen, des cuisses, des fesses, des bras ou des seins. Un relâchement cervico-facial est également souvent associé. Chacune de ces localisations peut être corrigée au cours d’une intervention de chirurgie plastique :

L'intervention

Ces interventions sont effectuées l’une après l’autre à au moins 2 mois d’intervalle (afin de réduire les risques de complications post-opératoires) dans un ordre décidé avec le chirurgien.
La première demande des patients ayant maigri est souvent la restauration de la région de la ceinture (tiers moyen de la silhouette). Le bodylift ou « dermolipectomie abdominale totale circulaire » permet de traiter en un seul temps les faces antérieures, latérales et postérieures. Une plastie abdominale isolée ne traiterait en effet qu’un quart du problème et ne restaurerait pas harmonieusement la silhouette. Le bodylift au contraire traitera en plus de la région abdominale et du pubis, la région latérale en restaurant la définition de la taille et de la face externe de cuisse avec la culotte de cheval. Le bodylift traitera également la partie postérieure en liftant les fesses et la région inferieure du dos. Une amélioration du galbe des fesses peut également être effectuée dans le même temps en utilisant des transferts autologues (greffes graisseuses ou lambeau dermo-graisseux) et grâce à la lipoaspiration qui redéfinit les régions voisines comme la chute de rein et la partie postéro-supérieure des cuisses.

Le bodylift combine ainsi les techniques de lifting et de lipoaspiration pour obtenir une restauration harmonieuse et circonférentielle de toute la région de la ceinture. La cicatrice sera circulaire mais discrète car située sous la partie supérieure du bikini en restant à l’abri des regards. La position de la cicatrice sera déterminée très précisément avant l’intervention en fonction des sous-vêtements et maillots de bain que le patient souhaite porter ultérieurement.
La restauration de la silhouette obtenue après bodylift étant très nettement supérieure à celle obtenue après les techniques classiques, cette procédure est devenue, notamment aux Etats-Unis, l’intervention de référence après les pertes de poids massive. Cette chirurgie est ainsi devenue bien codifiée et permet aujourd’hui de corriger également le relâchement cutané lié au vieillissement ou aux grossesses. Elle est de plus en plus demandée par nos patients qui sont aujourd’hui mieux informés sur les évolutions techniques. Malheureusement cette intervention est encore peu pratiquée en France.

Les résultats attendus après le bodylift

Retrouver une apparence harmonieuse permet d’améliorer la confiance en soi ce qui se traduit par une amélioration de la qualité de vie aussi bien au niveau professionnelle que personnelle. La chirurgie de la silhouette lorsqu’elle est réalisée dans les bonnes conditions devient alors une véritable chirurgie du « mieux être ».

Pour plus de renseignements, n'hésitez pas à visiter la page FAQ du bodylift.

Photos de bodylift avant/après