Lifting mammaire - Opération Ptose mammaire

Qu'est ce que la ptôse mammaire ?

Elle est définie par un affaissement de la glande et une distension de la peau qui l’enveloppe. Le sein est en position trop basse et de plus fréquemment " déshabité " dans sa partie supérieure. La ptose peut exister d’emblée mais survient le plus souvent après un amaigrissement ou au décours d’une grossesse. Elle peut être isolée : on parle alors de ptose pure. Elle peut aussi être associée à un certain degré d’hypertrophie mammaire. L’intervention chirurgicale a pour but de remettre l’aréole et le mamelon en bonne position, de reconcentrer et d’ascensionner la glande et de retirer la peau excédentaire afin d’obtenir deux seins harmonieux, joliment galbés et ascensionnés.

En cas de ptose importante, la cicatrice à la forme d’un T inversé avec trois composantes : péri-aréolaire au pourtour de l’aréole entre la peau brune et la peau blanche, verticale entre le pôle inférieur de l’aréole et le sillon sous-mammaire, horizontale dissimulée dans le sillon sous mammaire.
En présence d’une ptose mammaire modérée, on peut réaliser une méthode dite " verticale " qui permet de supprimer la cicatrice transversale dans le sillon sous-mammaire.
Dans certains cas de ptose mammaire très modérée, il est possible d’utiliser une technique qui permet d’effectuer la correction uniquement avec une cicatrice autour de l’aréole.
Enfin, lorsque la ptose est associée à une insuffisance de volume (hypoplasie mammaire), il peut être souhaitable de mettre en place, dans le même temps opératoire, une prothèse pour redonner au sein un volume satisfaisant.
Une plastie mammaire pour ptose peut être effectuée à partir de la fin de la croissance. Une grossesse ultérieure est bien évidemment possible mais on conseille d’attendre au moins six mois après l’intervention.

L'anesthésie et l’hospitalisation

Il s’agit d’une anesthésie générale classique. Une hospitalisation d’un à deux jours est habituellement nécessaire.

Après l'intervention : les suites opératoires

Les suites opératoires de l'opération de la ptose mammaire sont en général peu douloureuses. Un œdème et des ecchymoses des seins, ainsi qu’une gêne à l’élévation des bras sont fréquemment observés. La sortie a lieu 24 à 48 heures après l’intervention. Il convient d’envisager une convalescence et un arrêt de travail d’une durée de 7 à 10 jours. On conseille d’attendre un à deux mois pour reprendre une activité sportive.

Le résultat

Il ne peut être jugé qu’à partir d’un an après l’intervention : la poitrine a alors le plus souvent un galbe harmonieux et naturel, symétrique ou très proche de la symétrie. Au-delà de l’amélioration locale, cette intervention a en général un retentissement favorable sur l’équilibre du poids, la pratique des sports, les possibilités vestimentaires et l’état psychologique.

Les complications envisageables

En choisissant un Chirurgien Qualifié Spécialiste en Chirurgie Plastique et Esthétique par le Conseil National de l’Ordre des Médecins et Diplômé du D.E.S.C. de Chirurgie Plastique et Esthétique vous limitez au maximum ces risques.

Les complications sont exceptionnelles à la suite d'une cure de ptose mammaire réalisée dans les règles.

Lifting mammaire en photos