L'otoplastie

Elle permet de remodeler les oreilles décollées trop visibles. Une otoplastie se propose de corriger les anomalies du cartilage du pavillon de l'oreille : 

  • Angulation trop importante entre le pavillon de l'oreille et le crâne
  • Taille excessive du cartilage de la conque projetant l'oreille vers l'avant
  • Un défaut de plicature des reliefs habituels du cartilage

Une otoplastie permet de corriger définitivement ces anomalies en remodelant le cartilage, de façon à obtenir des oreilles “recollées”, symétriques, de taille et d'aspect naturels.
Une otoplastie peut être réalisée chez l'adulte, mais elle peut être pratiquée à partir de l'âge de 7 ans.

L'anesthésie et l'hospitalisation

  • Soit anesthésie locale pure ou approfondie par des tranquillisants par voie intra-veineuse
  • Soit anesthésie générale classique.

Habituellement l'otoplastie se pratique en “ambulatoire”, c'est-à-dire en hospitalisation de jour, avec une sortie autorisée le jour même après quelques heures de surveillance.

L'intervention

  • Incisions cutanées : elles sont situées uniquement dans le sillon rétro-auriculaire, c'est-à-dire dans le pli naturel situé derrière l'oreille
  • La peau est ensuite décollée en fonction des besoins afin d'accéder au cartilage
  • Remodelage cartilagineux : Le principe est de recréer ou d'améliorer les reliefs naturels par affinement et plicatures, éventuellement maintenus par de fines sutures profondes. Enfin, le pavillon est ramené en bonne position par rapport au crâne
  • Sutures : des fils résorbables sont utilisés à la fin de l'otoplastie

Après l'intervention : les suites opératoires

Les douleurs sont habituellement modérées après une otoplastie. Un bandeau de contention et de protection (type “bandeau de tennis”) devra être porté nuit et jour pendant un mois, puis uniquement la nuit au cours du 2° mois. Durant cette période, les activités physiques ou sportives avec risque de contact devront être évitées.

Le résultat

Un délai de deux mois est nécessaire pour apprécier le résultat final d'une otoplastie. C'est le temps nécessaire pour que les tissus se soient assouplis et que la totalité de l'œdème se soit résorbé, laissant apparaître nettement les reliefs de l'oreille. Passé ce délai, seules les cicatrices seront encore un peu rosées et indurées avant de s'estomper. L'otoplastie aura le plus souvent permis de corriger efficacement les anomalies présentes et d'obtenir des oreilles normalement positionnées et orientées, bien plicaturées, symétriques, de taille et d'aspect naturels.

Les complications envisageables

En choisissant un Chirurgien Qualifié Spécialiste en Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique par le Conseil National de l'Odre des Médecins et Diplômé du D.E.S.C. de Chirurgie Plastique, Reconstructrice et Esthétique vous limitez au maximum ces risques. Les vraies complications sont très rares à la suite d'une otoplastie réalisée dans les règles.