FAQ - Le bodylift

Les points importants sur le bodylift :

La plastie abdominale

Le bodylift permet de traiter la partie antérieure comme une plastie abdominale ; mais le bodylift corrige également les parties latérale (hanches et culotte de cheval) et postérieure (fesses et dos).

Le choix du chirurgien

Très peu de chirurgiens pratiquent le vrai bodylift. Cela nécessite qu’ils soient formés à la technique des bodylift, technique encore malheureusement peu répandue en France.

La cicatrice circulaire

Une cicatrice circulaire n’est pas synonyme de bodylift. Un bodylift est une succession de gestes complexes qui permet une restauration de la silhouette de tout le 1/3 moyen du corps. Un bodylift ne se résume pas à une plastie abdominale se prolongeant dans le dos.

Le traitement du surpoids

Le bodylift a pour but la restauration de la silhouette. La perte de poids doit être réalisée avant le bodylift grâce à un régime ou à la chirurgie bariatrique (gastroplastie, anneau gastrique, by-pass …).

L’hospitalisation

Le bodylift nécessite 4/5 nuits d’hospitalisation en moyenne.

Le bilan pré-opératoire

Un bilan sanguin contrôlera la présence d’une anémie qui nécessite un traitement par fer avant le bodylift.

Les cicatrices

La cicatrice du bodylift est circulaire et sera cachée dans les sous-vêtements ou le bikini. Sa localisation sera précisée avant le bodylift lors des dessins pré-opératoires.

Les suites opératoires

Un bodylift nécessite en général un arrêt de travail de 4 semaines.

Le tabac

L’arrêt du tabac est indispensable 4 semaines avant et après le bodylift. La qualité des cicatrices du bodylift dépend en grande partie du tabac.

Les fesses

Le bodylift permet de réaliser un lifting des fesses et permet d’améliorer le galbe des fesses trop plates.

Les autres interventions de la silhouette

Les autres interventions (prothèses mammaires, réduction mammaires, liposuccion, lifting de cuisse/bras …) sont réalisées souvent après le bodylift. Le bodylift constitue en effet le fondement de la restauration de la silhouette.

Le BMI

Le bodylift ne peut être réalisée chez une personne obèse. Le but du bodylift n’est pas de perdre du poids mais de restaurer la silhouette des patients ayant perdus du poids. Un bodylift peut s’envisager pour des BMI inférieur à 30.

La prise en charge de la sécurité sociale

Une prise en charge du bodylift par la sécurité sociale peut être envisagée après la chirurgie bariatrique (gastroplastie, anneau gastrique, by-pass …) et si l’abdomen est en besace.

Les complications post-opératoires

Les complications sont exceptionnelles si le bodylift est réalisé suivant les règles (chirurgien et anesthésiste spécialistes du bodylift) et si les recommandations post-opératoires sont respectées.

Les mois chauds

Le bodylift peut être réalisé tout au long de l’année. Les mois de juillet et d’aout sont cependant moins agréables pour les patients ; le port de gaine de contention est en effet nécessaire après un bodylift.