Il existe depuis une dizaine d’année une demande croissante d’amélioration de l’esthétique de la région fessière, aussi bien de la part des femmes que des hommes, pour laquelle nous ne disposions pas de réponses simples et efficaces.

Les traitements disponibles

Le traitement des fesses tombantes ou trop plates ne sont que difficilement corrigeables par les implants en silicone qui entrainent des suites douloureuses et avec un taux de complications plus élevé que celui des augmentations mammaires.

Les auto-greffes graisseuses restent la technique de référence mais elles ne sont pas toujours envisageables. En effet, elles nécessitent des zones de prélèvements importantes rarement présentes chez les patients concernés.

Le laboratoire Suédois Q-med qui a déjà commercialisé en 10 ans plus de 10 millions de traitement injectables par acide hyaluronique pour le visage a récemment développé un nouveau gel pour le corps. Issu de la même technologie qui a fait la réputation d’efficacité et d’inocuité du Restylane pour le visage, le Macrolane grâce à des molécules plus volumineuses permet de galber les contours et de remodeler le corps.

Ce gel qui est produit par génie génétique (évitant ainsi les risques de contaminations infectieuses) est un des constituants dans notre organisme des tissus de soutien et contribue à donner à la peau sa tonicité. Sa dégradation naturelle et lente par des enzymes présentes dans notre corps permet de faire durer les résultats jusqu’à 18 mois et d’éviter les complications à long termes.

La séance d’injection de Macrolane

Elle se déroule sous anesthésie locale et utilise les rigueurs d’aseptie du bloc opératoire. Elle dure seulement une trentaine de minutes. Deux petites incisons de 2mm permettent de déposer avec précision le gel sous la peau dans les zones que l’on souhaite regalber.

Nous pouvons ainsi corriger la fesse dans chacun de ses compartiments en s’adaptant au besoin de chaque patient.

Les prothèses fessières en silicone ne permettaient que des corrections localisées et intéressaient surtout les deux tiers supérieurs de la fesse ; les zones inférieures et latérales ne pouvaient pas être traitées avec les prothèses mais deviennent accessibles avec le Macrolane.

On utilise en général 100 à 200 ml par côté. Les suites sont très peu douloureuses et ne nécessitent ni hospitalisation ni soins post-opératoires particuliers autorisant une reprise des activités après 24 à 48H00.

La simplicité de la procédure et la qualité des résultats permettent d’obtenir un très haut niveau de satisfaction de la part des patients. De plus le caractère résorbable de ce gel permet d’éviter les complications à long terme mais en revanche nécessitent de renouveler l’injection environ tous les 18 mois selon les patients.

Cette page vous a plu ?
Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles

1 votes
Moyennes : 4,00 sur 5
Loading...