IMPORTANCE DE LA SYNERGIE DES TRAITEMENTS EN SUPERFICIE ET EN PROFONDEUR

Le vieillissement du visage est un processus multifactoriel. Ses deux composantes principales sont la perte de support profond et le vieillissement cutané.

Afin d’obtenir un résultat naturel et harmonieux nous utilisons plusieurs traitements en synergie avec à chaque fois les doses minimales nécessaires.

Nous commençons toujours par la restauration du support profond comme nous pourrions restaurer les murs porteurs d’une maison. Avec les années nous perdons de l’os et de la graisse profonde au niveau du visage. La conséquence est une chute des tissus vers le bas et la région centrale du visage vers le sillon naso-génien, le pli d’amertume ou encore les bajoues. Je traite cette perte de soutien par des injections d’acide hyaluronique en utilisant les MD Codes de façon personnalisée. Chaque patient bénéficiera d’un plan de traitement spécifique. En cas de relâchement résiduel, un lifting cervico-facial ou des fils tenseurs pourra être proposé.

Le vieillissement cutané est la seconde composante fondamentale de la senescence faciale. Il est traité dans un deuxième temps après avoir restauré le support profond qui commence à remettre en tension l’enveloppe cutanée. L’amélioration de l’aspect de la peau est une étape indispensable afin d’optimiser le rajeunissement facial et apporte la cohérence et la fraicheur recherchées. Sans cette approche globale, le visage risquerait de manquer d’éclat tout comme une maison qui aurait été bien restaurée sur sa structure profonde mais avec une absence de travaux de finition.

Les causes du vieillissement cutané sont multiples. Nous pouvons les résumer en une atrophie associant notamment une perte de fibres d’élastine et de collagène par diminution du fonctionnement de la cellule clé du derme : le fibroblaste. Ce dernier synthétise également de l’acide hyaluronique et des facteurs de croissance indispensables à la régénération spontanée de la peau.

Le traitement de la peau est souvent plus difficile que les traite-ments profonds nécessitant plus de synergie et avec des résultats plus longs à apparaître. Il n’en demeure pas moins qu’il est fondamental pour un résultat optimisé.

Effectuer un nettoyage cutané profond

Le premier des traitements de la peau consiste en un nettoyage cutané profond type Hydrafacial® qui va permettre de laver les pores cutanés. Ces nettoyages de nouvelles générations doivent être idéalement réalisés régulièrement environ tous les 30 à 90

jours suivant les types de peau. Ce nettoyage inclut une phase de peeling très doux et d’aspiration sous vide. Aucune éviction solaire n’est nécessaire. Le soin se termine par l’infiltration d’un sérum spécifique à chaque patient qui associe généralement des antioxydants et de l’acide hyaluronique afin de nourrir, d’hydrater et de protéger la peau. Nous pouvons considérer que les nettoyages de peau constituent la porte d’entrée pour les autres soins. En effet, ils vont rendre la peau plus réceptive aux principes actifs utilisés par la suite. De même, les crèmes et sérums utilisés quotidiennement par les patients seront plus efficaces grâce à une meilleure pénétration.

Quid de la mésothérapie ?

L’utilisation de mésothérapie associant notamment des vitamines et de l’acide hyaluronique fluide non réticulé reste très intéressante sur certaines zones comme la région de la patte d’oie, la lèvre blanche et les joues. Sur ces zones les produits réticulés peuvent parfois entraîner des excès qui même minimes peuvent être visibles ou entraîner un blocage lymphatique avec des œdèmes persistants. Mais les injections de mésothérapie seules restent souvent insuffisantes et doivent être associées à d’autres traitements afin de réaliser une synergie. Elles peuvent ainsi être associées à des facteurs de croissance et du microneedling afin d’obtenir des améliorations notables.

Acides hyaluroniques et peelings

Les acides hyaluroniques fluides réticulés type « skin booster » ou Profhilo® peuvent être très intéressants pour restaurer le « moelleux » des tissus, notamment pour la région du cou ou prudemment sur le visage. En effet il faut éviter les excès d’injection de ces produits (même s’ils sont très fluides) surtout sur les terrains présentant un drainage lymphatique de mauvaise qualité. La durée de résorption des skin boosters est variable suivant les produits injectés, la technique d’injection, les zones injectées et le patient. Il est ainsi rarement nécessaire d’injecter une zone plusieurs fois par an.

Il est conseillé de réaliser l’hiver 2 à 4 séances de peeling, superficiel à moyen en fonction des types de peau. Le but des peelings est de réaliser un resurfacing en réduisant les ridules. Les peelings moyens permettront également de stimuler la synthèse de collagène et d’élastine. Certains peelings cibleront plus les tâches cutanées de « vieillesse » type lentigo ou les mélasmas. Il est à noter que le traitement des tâches cutanées fait souvent partie des objectifs les plus difficiles à atteindre.

Les avantages du microneedling

Les soins utilisant le microneedling comporte un double avantage. L’action mécanique des petites aiguilles, dont la pénétration est contrôlée de façon très précise (vitesse et profondeur), va stimuler les fibroblastes. De plus, les petits impacts rendent la peau plus perméable au niveau du derme et ainsi plus réceptive pour la deuxième étape du traitement. Celle-ci utilise des sérums spécifiques à chaque patient qui associe une combinaison d’acide hyaluronique fluide non réticulé, des vitamines et parfois des facteurs de croissance. Ces séances de microneedling doivent être idéalement répétées 3 à 4 fois à environ 3 semaines d’intervalle en général. Tous ces soins de peau peuvent être associés à de la luminothérapie par photomodulation LED. Les lumières jaune et rouge notamment vont permettre d’optimiser l’activation des fibroblastes tout en diminuant les composantes inflammatoires.

Pour résumé, la synergie des traitements mais aussi une prise en charge holistique sont nécessaires pour être bien « dans sa peau ».