Le Nanofat utilise notre propre graisse pour rajeunir la peau. L’amélioration de l’aspect cutané est en effet fondamentale si nous souhaitons obtenir un résultat harmonieux et optimisé dans le cadre d’une prise en charge globale.

Une liposuccion douce est réalisée, le plus souvent sur les cuisses ou la face interne des genoux.

Cette graisse prélevée est immédiatement purifiée et préparée en émulsification. Cela permet d’obtenir un liquide contenant vos cellules souches et vos facteurs de croissance en concentration très importante.

Le Nanofat étant très fluide, il peut être injecté avec de très fines aiguilles ou canules.

Le Nanofat est également une préparation pouvant être injecté en superficie sans risque de créer de nodules visibles. Sa préparation en effet supprime les cellules graisseuses « matures ou adultes », ainsi il n’existe pas de risque de créer un volume.

nanofat Cellules souches

Les objectifs du Nanofat

Le Nanofat a pour but d’améliorer l’aspect de la peau. Ce n’est pas une technique de comblement.

La technique du Nanofat peut être utilisé aussi bien pour le visage, le décolleté, les mains ou le reste du corps.

Le Nanofat est particulièrement intéressant pour traiter :

  • Les ridules des paupières inférieures
  • La coloration des cernes
  • Les ridules de la lèvre supérieure (« code barre »)
  • L’aspect de la peau des joues, du cou et du front
  • L’aspect de la peau du décolleté
  • Le dos des mains
  • La peau « fripée » des genoux et des bras

Le Nanofat en association avec d’autres techniques

Le Nanofat intervient en synergie avec les autres techniques de médecine et de chirurgie esthétiques.

Le Nanofat est très souvent utilisé au bloc opératoire en association avec la chirurgie des paupières ou blépharoplastie. Cela permet en effet d’obtenir un résultat plus global et harmonieux sur les différentes composantes du vieillissement du visage.

Le Nanofat est en général associé à des techniques de transfert de graisse de comblement par micro-lipofilling.  Le micro-lipofilling va permettre de combler des cernes, un creux des paupières supérieures ou de façon très douce un sillon naso-génien ou encore la région temporale par exemple.

Le Nanofat peut également être associé à des techniques de radiofréquence comme le Facetite, le Bodytite ou le Morpheus qui vont traiter les relâchements cutanés.

De plus en associant les techniques, les patients utilisent ainsi au mieux le temps d’éviction socio-professionnelle de la chirurgie (5 à 12 jours le plus souvent). Le Nanofat peut en effet entrainer de petites ecchymoses, bleus ou œdèmes comme toute injection au niveau du visage.

Le résultat apparait progressivement en deux à six mois après l’opération. Il s’agit d’une technique de régénération qui stimulent nos fibroblastes sur le long terme.

Le Nanofat est devenu aujourd’hui une technique de référence pour le traitement de l’aspect de la peau.

Le Dr. Olivier CLAUDE vous présentera en fonction de vos souhaits et de vos besoins la meilleure stratégie pour un résultat optimisé.

1 Etoile2 Etoiles3 Etoiles4 Etoiles5 Etoiles (46 votes, average: 4,85 out of 5)
Loading...